Visitez le blogue de La Maison Simons et inspirez-vous des dernières tendances Recherche par image

Blogue

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

D'un océan à l'autre

19 sep 2017

Fermez les yeux et imaginez-vous sur notre mythique fleuve Saint-Laurent ou sur le majestueux océan Pacifique qui longe notre côte ouest. Devant vous, vous pouvez observer notre nature et nos étendues d'eau qui offrent des paysages à couper le souffle. Dans cet environnement, naissent année après année des êtres vivants, qui enrichissent nos eaux et qui les rendent uniques au monde.

Grande amoureuse de notre nature, La Maison Simons a voulu, en collaboration avec toi et deux organismes travaillant avec dévouement pour la survie des mammifères marins, adopter symboliquement un béluga du Saint-Laurent et un épaulard du Pacifique. Avec nous, tu permettras à ces organismes d'investir dans différents programmes de recherche qui visent l'étude et la protection de ces animaux dans leur habitat naturel.

Laisse-nous te raconter comment tout a commencé…

Il était une fois, Twik…

Notre première histoire d’amour marine a débuté en 1989 quand nous avons adopté notre première baleine que nous avons nommée Twik, en l’honneur de notre département pour la jeune fashionista éclectique. Twik est un gros béluga mâle qui a permis notamment aux scientifiques de Tadoussac d’en apprendre plus sur comment vivent les mâles. De plus, il s’agit d’un des mâles que les chercheurs ont suivi de près le plus longtemps. Les dernières observations sur Twik remontent en 2010. Il était un animal d’environ 40 ou 50 ans.

Après seulement quelques sourires contagieux échangés avec les bélugas du Saint-Laurent, La Maison Simons n'a pu résister, une fois de plus, à leur charme! Elle a renoué avec eux en adoptant, à nouveau, un béluga femelle appelé Artsea. Il s'agit d'un jeune animal, probablement né aux alentours de l'an 2000 que le GREMM (Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins) suit depuis ses toutes premières années. Les futures observations des chercheurs sur Artsea permettront d'en apprendre davantage sur la vie des femelles, la reproduction et leur survie. Nous avons choisi de la nommer ainsi en hommage à notre amour pour l'art et à l'importance que nous accordons à la créativité dans notre vie quotidienne chez Twik.

Comme nous voulions partager aussi cet amour d'est en ouest, nous avons nouvellement adopté, à l'ouest du Canada, au Marine Mammal Research Program, un épaulard mâle né en 2008. Il appartient à la communauté des résidents du Nord qui parcourt les eaux au large du nord de l'île de Vancouver et de la côte continentale au sud-est de l'Alaska. Hope a été appelé ainsi d'après Hope Island, qui est au large de la côte nord-est de l'île de Vancouver. Bien qu'il fût déjà nommé lorsque nous l'avons adopté, son nom nous évoquait une valeur importante chez Twik, l'espoir ; agir positivement aujourd'hui pour un meilleur futur.

Même si plusieurs milliers de kilomètres les séparent, Artsea et Hope partagent certains points, selon le directeur scientifique du GREMM, Robert Michaud. Ils sont parmi les mammifères qui possèdent les capacités cognitives et de communications les plus extraordinaires. Ils ont chacun leur façon de développer des organisations et des vies sociales très complexes. Ne sont-ils pas encore plus charmants?

Fondé en 1985 et basé à Tadoussac, le GREMM est né d'un grand rêve de Robert Michaud, biologiste. Au début des années 1980, il a été engagé comme naturaliste à bord des premiers bateaux qui emmenaient des touristes voir les baleines au large de Tadoussac. À cet endroit précisément, une nouvelle passion prit naissance. Plus motivé que jamais à mieux comprendre et protéger ces animaux grandioses, Robert, accompagné de complices et passionnés, fonde le GREMM. Trois missions en tête de liste : éducation, recherche, conservation. Ces trois buts sont étroitement liés, puisque c'est avec la recherche qu'on peut mieux faire connaître les bélugas et qu'on peut mieux les protéger.

Depuis plus de 30 ans, le Marine Mammal Research Program de Vancouver a participé à des recherches novatrices sur les épaulards et autres mammifères marins de la Colombie-Britannique. Lance Barrett-Lennard, directeur de l'organisation, et son équipe concentrent leurs efforts sur la recherche orientée vers la conservation, et ce, dans le but ultime d'identifier les problèmes de conservation émergents dès le début de la naissance des mammifères, afin de pouvoir les aborder avant qu'ils ne deviennent sévères. Actuellement, les projets et les initiatives du programme comprennent l'étude et le suivi de la santé des épaulards, l'état de la population et la disponibilité des proies, leur exposition au bruit sous-marin et les contaminants puis finalement l'efficacité des efforts visant à réduire les risques présentés par les activités humaines dans les eaux de la côte ouest.

Vague de pièces inspirées des fonds marins

Nos designers du Vieux-Québec ont conçu une collection unique avec des imprimés et des couleurs qui rappellent les nouveaux membres de notre famille. Nous t'invitons à en faire partie en te procurant une de ces pièces. Prends note que 8 $ par vêtement sera remis aux organismes. Fais vite, on tombe en amour rapidement avec ces belles bêtes marines.