Carnet 1840

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Créateurs

Passé recomposé.

Emanuelle Dion est la cofondatrice-propriétaire à la barre de Foutu Tissu, fondée il y a une douzaine d’années. L’entreprise se dit hors du temps; elle s’éloigne de la culture industrielle pour proposer un design inspiré du vintage qui conjugue savoir-faire artisanal, esthétisme, qualité et étique. Sur son inspiration, la diplômée en design textile et en arts plastiques avoue avoir toujours eu un intérêt pour les trésors du passé, ceux qu’on repêche chez les antiquaires, les brocanteurs ou dans les sous-sols d’église. Mais qu’est-ce qu’on entend au juste par «vintage»?

Culture du renouveau

Selon Foutu Tissu, le vintage se décortique ainsi : le terme désigne tout objet original qui date d’une époque du XXe siècle et dont la fabrication remonte à au moins 20 ans en arrière. On pourrait qualifier ces objets de «vingt-âge». Mis à part le «vrai vieux», on parle de vintage pour caractériser des articles contemporains inspirés du passé : on appelle néorétro cette façon de célébrer des éléments de style d’antan. La vague vintage aurait pris naissance dans les années 80, mais la sensibilisation à l’environnement des dernières années a multiplié l’intérêt pour la réutilisation d’objets, le slow fashion et le rétro. La nostalgie d’autres époques explique aussi la popularité de cette tendance qui touche autant le textile que les électroménagers et les meubles.

Époques épiques

Au sujet des meubles, Foutu Tissu révèle un fort penchant pour ceux des années 50 et 60. Elle s’inspire du mobilier de l’après-guerre avec ses formes enveloppantes, produit par ce qui était alors les nouvelles techniques industrielles dans des matières telles que l’acier et l’aluminium. Pensons aux fauteuils de Charles & Ray Eames ou de Arne Jacobsen. Foutu Tissu montre également un intérêt pour les meubles des années 60 qui ont fait pop! en se modulant tout en rondeurs plastiques et psychédéliques. D’ailleurs, pour la création de ses textiles et de ses collections de meubles et accessoires, l’entreprise affectionne la folie et les répétitions en volutes psychédéliques qu’elle juxtapose aux designs et aux coupes de meubles des années 50. Cela se manifeste concrètement par des pattes coniques, l’emploi du noyer et un mobilier à la bourre moelleuse. Quant à la matière, on privilégie l’impression sur velours qui fait éclater les couleurs vives et dessine des lignes précises. Foutu Tissu, c’est donc l’art rétromoderne, toujours au goût et au confort du jour.

Intrigué par le sujet textile? Suivez le fil d’autres designers comme Rox Textile Art pour vous laisser inspirer par des objets d’art fonctionnels et colorés.

découvrez
partagez
Inscrivez-vous à notre infolettre