Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

Une entrevue avec École de Pensée

10 avr 2020

Depuis 2014, la griffe montréalaise offre un vestiaire utilitaire où le luxe rime avec intemporalité et subtilité. Rencontre avec des créateurs de chez nous.

Quelle a été votre première expérience avec la mode ?

Plus jeunes, nous étions tous les trois des amateurs de skateboard. La culture qui entoure le sport a toujours été très forte, ce qui a sans doute contribué à développer notre intérêt pour l’esthétique vestimentaire de façon générale.

Quand avez-vous décidé de lancer votre marque ?

Notre goût pour le design de mode s’est concrétisé avec le temps. C’est notre passion pour le fonctionnalisme, la singularité et la richesse des matières qui nous a menés à imaginer nos propres pièces. En 2014, nous avons décidé de fonder notre maison de prêt-à-porter, École de Pensée, pour concrétiser et partager nos idées.

Est-ce que dessiner pour la femme ou pour l'homme modifie votre façon de créer ?

Bien que notre collection pour femme soit d'inspiration masculine, il y a une différence notable dans la démarche de création de la collection, entre autres dans le travail des coupes et des patrons, mais aussi dans l'idéation des pièces. Nous tâchons néanmoins de conserver notre identité esthétique dans nos designs pour femme.

Que pensez-vous de la mode unisexe ?

Aujourd’hui, la frontière est plutôt mince entre les vestiaires masculin et féminin. Certains types de pièces se prêtent évidemment mieux à une utilisation « unisexe ». Cela dit, c’est à notre avis la façon personnelle de porter et de s’approprier les pièces qui permet à un morceau d’intégrer un vestiaire sans égard au genre auquel il était initialement destiné. Nous avons d’ailleurs certaines clientes qui portent très bien nos collections pour homme depuis plusieurs saisons déjà.

Quelle est votre étape préférée dans l'élaboration d'une collection ?

La sélection des tissus et la composition des tableaux de textures et de couleurs sont des étapes de la création que nous apprécions particulièrement.

Dans la situation actuelle de confinement,
auriez-vous un livre, un album ou une recette à recommander ?


Le livre Éloge de l'ombre de Jun'ichirō Tanizaki. C'est un essai intéressant et concis sur l'esthétique japonaise dans lequel l'auteur y oppose la perception occidentale du beau. Une traduction en français est disponible. Sinon, un album que nous aimons bien écouter à l'arrivée du printemps est Calling Out of Context d'Arthur Russell. C'est un album de type compilation qui regroupe plusieurs enregistrements inédits de l'artiste américain et certains de ses titres plus connus.

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre