Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

Chapeau à Smithbilt!

26 juin 2018

Des rendez-vous monarchiques d’Ascot au mariage royal en passant par des premiers rôles sur les passerelles de la Semaine de la mode et dans des westerns primés aux Oscars, les chapeaux Smithbilt font partie d’une tradition culte.

Le chapeau est l’une des signatures de style les plus captivantes, mais aussi possiblement la plus difficile à réaliser. Bon nombre d’amoureux de la mode ont déjà succombé au charme d’une nouvelle tendance de chapeaux pour finalement se retrouver avec un accessoire de plus accumulant la poussière au fond du placard. Pour Brian Hanson, maître chapelier et copropriétaire de Smithbilt, la marque à l’origine de l’emblématique chapeau western blanc, la clé est de trouver le match parfait. 

«Le même chapeau pourrait ne pas aller à deux personnes différentes. Le but est de rendre chaque client heureux avec son chapeau pour qu’il le porte», explique-t-il au sujet des pièces qu’il crée sur mesure. «Je le remarque lorsqu’ils ne sont pas satisfaits. À la requête de certaines personnes, j’ai créé des répliques de chapeaux en sachant que ça ne leur ferait pas bien. Chaque fois, elles sont revenues me voir en disant : “Tu avais raison.”»

 

 

 

Ce regard aiguisé pour l’ajustement parfait et une recherche rigoureuse de qualité, c’est ce qui a attiré tout le monde d’Oprah à George Bush en passant par PK Subban, qui visite le magasin lorsqu’il est de passage à Calgary. Lui et le célèbre chapelier de Calgary ont plus en commun que leur amour des chapeaux. Bien que le joueur de hockey vienne de déménager pour joindre une équipe au sud de la frontière, «il donne toujours à certains organismes à Montréal», raconte Brian, admiratif de cet engagement envers les autres.

 

Cette saison, le chapeau blanc emblématique de la marque cède sa place à un chapeau noir spécialement créé en collaboration avec la légende du country Paul Brandt. Une partie des ventes de ce produit seront remises à MusiCounts, qui œuvre pour l’éducation musicale des jeunes Canadiens, et à la Ty Pozzobon Foundation, un organisme à but non lucratif dédié à la prévention et au traitement des commotions liées à la pratique du rodéo. «Je trouve que c’est une bonne cause. C’est bien de redonner à la communauté, surtout lorsqu’on est l’une des entreprises qui y sont établies depuis longtemps. Je suis d’avis que nous avons la responsabilité de redonner à la ville et aux organismes de charité.»

L'esprit de communauté de Brian se conjugue avec sa motivation à préserver le savoir-faire artisanal des chapeaux faits main. Comme plus d'une grande tradition, Smithbilt a connu un déclin, mais Brian a réussi à acheter et à revitaliser la compagnie avec l'aide d'un groupe d'individus partageant sa vision. «C'est une entreprise légendaire, qui a joué un rôle unique dans l'histoire de Calgary. C'est Smithbilt qui a créé les chapeaux portés lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 1988.»

 

Sous la main ferme de Brian, Smithbilt est passé de commerce de chapeaux en gros, avec des profits faibles voire nuls sur les styles plus coûteux, à vendeur aux particuliers. Simons est l’un des seuls autres points de vente, et les deux entreprises partagent un lien encore plus profond : «C’était mémorable lorsque Peter Simons est venu», se rappelle Brian. «Nous avons eu une bonne discussion, il s’est fait faire un chapeau sur mesure. Nous avons parlé de sa commandite d’un chariot de course du Stampede, une geste qu'il a répété cette année. Il s’implique réellement dans la communauté, adopte ses traditions.» 

Pour Brian, dont le premier chapeau était un Smithbilt lorsqu’il avait 6 ans et vivait sur un ranch aujourd’hui disparu sous la ville grandissante, les chapeaux ne sont pas seulement une tradition, ils sont à la tête du futur. «Mon préféré est le nouveau que j’ai créé. C’est comme la mode, le style change constamment. J’essaie de créer la tendance plutôt que de la suivre.»

Une sélection de chapeaux Smithbilt est en vente dans notre magasin du centre commercial The CORE à Calgary à l’occasion du Stampede, qui aura lieu du 6 au 15 juillet 2018.

 

Voir la galerie >

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre