Aller au contenu principal
Membres Les Simons :
livraison gratuite dès 50 $ d'achats* et retours gratuits

Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

Rencontrez Seanmary, agente de contrôle à l'aéroport et George, restaurateur

20 déc 2020

Seanmary Siv, George Bozikis et leur fille Vivian forment peut-être un petit clan familial, mais leur contribution à la communauté montréalaise, elle, est immense. Seanmary occupe le poste d’agente de contrôle à l’aéroport, alors que la famille de George possède le restaurant grec Nostos, en activité depuis maintenant 20 ans. Lors de notre rencontre avec le couple, nous leur avons demandé ce que signifie le temps des Fêtes pour eux. 

Après un moment de réflexion de part et d’autre, Seanmary se lance : « C’est l’occasion de faire le point sur ce que les derniers mois ont représenté pour nous. » Pour George, gérer un restaurant est loin d’être facile. « La charge de travail augmente pendant les Fêtes.

En cette saison particulièrement stressante, il faut parfois prendre du recul pour mieux se laisser imprégner par l’esprit de Noël. Nous laissons le travail au travail et profitons pleinement de notre journée de congé! »

Bien qu’ils évoluent tous deux dans des domaines fortement touchés par la situation actuelle, Seanmary et George demeurent foncièrement positifs. « Au printemps, ma vie professionnelle a été mise sur pause pendant six semaines », raconte le restaurateur. « J’ai eu la chance de passer du temps de qualité avec Vivian. C’est l’un des aspects positifs. C’était génial de me retrouver avec ma petite fille. » À ses côtés, sa conjointe abonde dans le même sens : « Lorsque tout est fermé, on a plus de temps en famille. »

En contrepartie, Seanmary n’a eu aucun répit depuis le début du confinement. Agente de contrôle depuis maintenant 14 ans, elle joue un rôle primordial dans le maintien des déplacements aériens essentiels. « Les premiers mois, c’était inquiétant, on ne savait pas ce qu’il se passait. On a continué notre travail en espérant que cela se termine bientôt. On est là pour rassurer et sécuriser les gens! »

Entre collègues, ils ont tissé des liens plus forts et plus serrés. « On est toujours contents de se voir. Plusieurs ne peuvent côtoyer leur famille, les choses sont tellement différentes maintenant. Plus que jamais on se soutient, on s’entraide et on se réconforte les uns les autres. » 

Au restaurant, ouvert pour les livraisons et les mets à emporter, George met plus que jamais la main à la pâte : « Une nouvelle dynamique s’est installée avec mon père. Maintenant, on s’occupe de faire la préparation des aliments. On a trouvé notre rythme. On ne se dispute plus autant qu’avant », lance-t-il en riant.

« À travers cette épreuve, on a trouvé une certaine forme d’appréciation. On est tellement reconnaissant d’être toujours là! Nos clients réguliers viennent encore chercher des plats, mais la moitié du temps je ne les reconnais pas avec leur masque. C’est leur voix qui me permet de les identifier! » 

Le confinement aura appris plus d’une chose au couple Siv-Bozikis, mais s’il devait n’en choisir qu’une seule? « Encourager les petites entreprises! Pour nous, c’est primordial de leur démontrer que nous sommes là, que nous les apprécions », confie Seanmary. « Il faut penser aux autres, il faut partager. Poser un geste, si simple soit-il, afin de rendre quelqu’un heureux, ça me fait du bien. Ça me fait rayonner! »

Pour George, c’est de ne rien tenir pour acquis. « Ma fille m’inspire à m’améliorer dans toutes les sphères de ma vie, particulièrement pendant cette période. Dès qu’une pensée négative surgit et détourne mon attention, je pense à Vivian et à Mary. J’oublie tout le reste et j’arrive à me recentrer. Ma famille, c’est mon étincelle! »