Aller au contenu principal
Membres Les Simons :
livraison gratuite dès 50 $ d'achats* et retours gratuits

Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

Rencontrez James, facteur pour Postes Canada

11 déc 2020

S'il y a bien une chose que nous avons réalisé au courant de la dernière année, c'est d'apprécier le travail acharné de nos travailleurs essentiels. Alors que certains secteurs de notre société ont vu leurs activités ralentir, plusieurs personnes ont relevé leurs manches pour soutenir les communautés.

James Diuso, facteur à Montréal depuis 13 ans, est l'un de ces héros. « Lorsque la période des Fêtes débute, nous commençons à travailler les week-ends. C'est tout simplement merveilleux de voir les gens heureux! Pour nous, c'est un simple colis. Pour la personne qui le reçoit, ça peut faire toute la différence. »

Cette année, avec l'essor du commerce en ligne et le début de la période des Fêtes, James et ses collègues postiers ont fourni un effort supplémentaire, misant sur une atmosphère de travail cordiale et collaborative. « Au bureau de poste, beaucoup de collègues investissent temps et efforts. Nous avons développé un très bel esprit d'équipe. »

Magasiner n'est pas la seule chose que les gens feront en ligne durant cette période. James reconnaît que les Fêtes de cette année se distingueront de celles de l'an dernier. « Nous ne sommes pas une très grande famille, mais notre famille proche du côté de ma mère habite à Saint-Bruno. Nous y allons depuis que je suis tout jeune pour fêter Noël. Cette année, ce sera différent : nous tenterons plutôt de célébrer en ligne du mieux que nous pouvons. » 

Bien qu'il n'ait pas pu voir en personne sa famille et ses amis, James affirme que paradoxalement cette année l'a rapproché de ceux qu'il aime. « Avant, je communiquais surtout par texto. Maintenant, je téléphone ou je fais des FaceTime.  Voir mes proches, leur parler de vive voix, leur demander comment ils vont vraiment, ça fait du bien! »

Lorsque nous lui avons demandé ce qu'il préférait de son métier de facteur, James n'a pas hésité une seconde : « C'est de côtoyer les gens, tout simplement. Je suis toujours en contact avec eux, que ce soit les clients, les gens qui attendent l'autobus, les gens dans la rue. Sourire ou encore dire bonjour était devenu une habitude. Puis soudain, tout s'est arrêté et il n'y avait plus personne. »

Avec les gens confinés à domicile, James livrait le bonheur de porte en porte. Pour la sécurité de tous, lui et ses collègues laissaient souvent les colis dans les escaliers ou à l'extérieur. Par contre, l'occasion d'un contact se présentait parfois.

« Je sonnais et la porte s'ouvrait. Même si le moment ne durait que quelques secondes, c'était ce genre de petites choses qui me rendait heureux et m'encourageait. Je pouvais sentir la gratitude dans leurs yeux et dans leurs gestes sans qu'ils n'aient à dire merci. »

Travailler dans ces circonstances exceptionnelles l'a marqué. « Cette situation a eu du bon, continue James. C'est un peu comme si nous étions tous séparés, mais que nous travaillions tous ensemble. C'est ce qui était magnifique malgré tout. Chacun faisait preuve d'un grand respect. » Lui arrivait-il de livrer des colis Simons? « Ooooooh oui, s'exclame-t-il en riant. Les colis Simons sont très populaires et je vous en remercie au moins une fois par jour! »

À James Diuso et à tous les travailleurs essentiels de notre pays, nous disons merci!
 

Découvrez ici un aperçu de toutes nos rencontres