Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

La beauté selon Luis Barragán

31 mai 2018

Une des choses que l’on aime de la mode, c’est son pouvoir de transformer instantanément notre état d’esprit. On revêt un complet affaires impeccable et nous voilà prêt à présider une assemblée. On enfile un blouson de cuir et soudainement, on révèle notre petit côté rebelle (avec ou sans cause). Mais il n’y a pas que la mode qui influence comment on se sent. Le monde qui nous entoure peut aussi avoir un réel impact sur nous, et ça, Luis Barragán l’a bien compris. Reconnu comme l’un des plus célèbres architectes du Mexique et lauréat du prix Pritzker en 1980, c’est à lui que l’on doit le design enchanteur du domaine équestre Cuadra San Cristóbal à Mexico, l’un des endroits où a eu lieu notre dernière séance photo.

Né à Guadalajara en 1902 et décédé à Mexico en 1988, Luis Barragán est considéré comme l'un des plus grands architectes mexicains et comme un révolutionnaire du mouvement moderne. En collaboration avec l'artiste Mathias Goeritz, il a développé le concept
« d'architecture émotionnelle ». Pour lui, les espaces dont le design est axé uniquement sur la fonctionnalité donnent souvent lieu à une architecture froide et sans intérêt. Pour contourner cela, il utilisait la lumière, l'espace et les couleurs inspirées de la culture mexicaine pour créer la beauté et susciter l'émotion chez l'utilisateur. Cette volonté de produire un impact émotionnel était à la fois la raison d'être et la fonction de tous ses designs.

Je crois à une "architecture émotionnelle". Il est très important que l'architecture puisse toucher l'être humain par sa beauté. S'il y a plusieurs solutions techniques possibles à un problème, celle qui offre à l'utilisateur un message de beauté et d'émotion, c'est l'architecture.

 Luis Barragán1

Le travail de Barragán fusionne avec brio l’esthétique mexicaine traditionnelle et l’aspect minimaliste propre au mouvement moderne. Complétée en 1968, Cuadra San Cristóbal est l’une des créations les plus marquantes de l’architecte et illustre brillamment son habileté à mélanger les deux styles. On perçoit l’influence du modernisme à travers les lignes épurées, les angles droits prononcés et les structures de forme cubique. Puis il y a les coloris vibrants de rose, pourpre, mauve et rouge rouille qui recouvrent les murs de stuc, rappelant les tons et les matériaux naturels utilisés dans l’architecture locale de cette région. Le spectacle de ces teintes joyeuses qui contrastent sous le ciel bleu azur est d’une beauté à couper souffle et dégage une sublime impression de sérénité.

Chez Simons, on perçoit une grande similitude entre l’approche du design de Barragán et notre propre philosophie en ce qui a trait aux arts et à l’architecture. Comme lui, nous croyons que l’art joue un rôle important, qu’il magnifie le monde, qu’il a le pouvoir d’inspirer l’émotion et de créer de nouvelles idées. Il était donc tout naturel que lors de notre passage à Mexico, nous allions rendre hommage à l’une des œuvres architecturales les plus célébrées de cet artiste qui partageait visiblement notre amour de la beauté.

 

 

1  Emilio Ambasz, The Architecture of Luis Barragan. (New York, NY: The Museum of Modern Art, 1976), 8, https://www.moma.org/documents/moma_catalogue_2461_300298680.pdf (May 17, 2018).

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre