Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Zoom sur les marques coup de cœur, les histoires inspirantes et nos événements phares.

En vedette

Jaipur : des textiles porteurs d'histoire

16 mar 2019

Ville rose, cité royale, berceau du commerce des pierres précieuses, carrefour des artisans de létoffe… La ville de Jaipur en Inde porte plusieurs surnoms qui évoquent tous une facette de sa riche histoire. Incursion dans la capitale du Rajasthan qui a donné son nom à la nouvelle collection de textiles pour la maison exclusive à Simons.

Dès les premiers instants dans la ville de Jaipur, son authenticité nous frappe. Sans doute est-ce dû à son riche passé royal, mais une aura mythique semble entourer la ville en permanence, comme le rêve lointain d’une vie animée et faste. 

Au fil de nos visites, le passé de la cité se dévoile. Au 18e siècle, époque où le maharadja fait de la ville le siège politique du Rajasthan, l’économie se développe rapidement. Des infrastructures, des rues et des palais sont bâtis. La vie culturelle et intellectuelle y devient florissante. Le souverain fondateur de la ville, Jai Singh II, est lui-même un mathématicien et astronome notable de son époque. On lui doit d’ailleurs un magnifique observatoire qu’il est toujours possible de visiter de nos jours.

Il suffit de déambuler dans les rues de Jaipur pour sentir le pouls de son passé glorieux. Son architecture résonne encore de l’âge d’or des maharadjas, à commencer par ses murs roses qu’elle doit à une tradition perpétuée depuis la visite du Prince Albert, en 1876. À l’époque, la reine demanda à ce que tous les murs de la ville soient peints de cette couleur symbole d’hospitalité, afin d’offrir un accueil digne au grand prince britannique. De ce rose émane le sentiment de chaleur qui nous enveloppe aux portes de la ville.

Lorsqu’on réfère à Jaipur la ville rose, c’est l’emblématique et très poétique palais des vents, l’Hawa Mahal, qui nous vient à l’esprit en premier lieu. Puis viennent le City Palace et ses jardins, le fort d’Amber, l’observatoire presque trois fois centenaire, les échoppes de pierres précieuses et d’étoffes de grande qualité qui font scintiller la ville... En réalité, les bijoux d’architecture y sont foisonnants. Et c’est sans compter sa vie culturelle animée, son impressionnant et coloré festival des éléphants, l’envoûtant parfum de la cuisine traditionnelle qui charme tous les sens. Après quelques instants seulement dans Jaipur, sa magie opère.  

On ne peut passer dans la cité sans faire un saut à son musée du textile, l’« Anokhi Museum of Hand Printing ». C’est que l’art du textile à Jaipur et en Inde constitue l’un des fondements de sa tradition. L’éclat des habits colorés des Rajasthanis et la qualité de leurs étoffes, d’ailleurs prisées dans le monde entier, sont un véritable ballet pour les yeux.

Une visite à l’« Anokhi Museum of Hand Printing » est très formatrice pour celui ou celle qui veut comprendre toute la place qu’occupent dans la culture de Jaipur les habits et textiles flamboyants. Non seulement les coloris sont obtenus par des teintures naturelles à base de plantes, mais les motifs sont porteurs de sens. Historiquement, ils étaient réalisés par une technique ancestrale d’impression au bloc de bois.

À l’aide d’un bloc de bois gravé, les artisans réalisaient à la main un assemblage minutieux et complexe de motifs floraux et géométriques colorés. Le tissu ainsi créé réussissait non seulement à éblouir, mais servait également d’expression culturelle et artistique à tout un peuple.

Après avoir connu un déclin important au cours du 20e siècle à Jaipur, l’impression au bloc de bois fait un grand retour. Elle profite du souffle de jeunesse qui ouvre de plus en plus la ville au reste du monde. Et nul besoin de voyager jusqu’au pays des épices pour profiter de la beauté de ses textiles : ils viennent désormais à nous.

 

Comme toute tradition qui se démocratise, on peut souvent observer des imitations simplifiées de l’impression au bloc de bois, réalisées en série à la machine. Pour l’équipe de Simons cependant, il s’agit là d’un art ancestral qui mérite attention et minutie. Touchée par sa beauté, elle a choisi de faire connaître cette technique dans sa version la plus authentique, à travers des pièces réalisées à la main.  

C’est dans cet élan de créativité et de renouveau que la Maison Simons lance sa collection exclusive de textiles pour la maison Jaipur. Avec elle, on prend plaisir à intégrer les motifs singuliers, les couleurs vives et les matériaux naturels dans notre décor pour lui donner une personnalité unique, cosmopolite, ouverte sur une culture fascinante.

Dans la chambre à coucher, les motifs colorés imprimés à la main au bloc de bois s’étendent sur des housses de couette et des draps qui bercent nos rêves d’aventure. Dans la cuisine et la salle à manger, la profondeur et l’authenticité des coloris sur nos nappes, serviettes de table et linges de cuisine arrivent presqu’à nous faire goûter les flaveurs de la cuisine traditionnelle rajpoute.

 

Dans cette collection exclusive de textiles signée Simons Maison, Jaipur l’authentique se dévoile sous nos yeux. Ses imprimés dans lesquels se côtoient motifs colorés et technique artisanale se veulent un hommage vibrant à la riche culture de Jaipur et surtout, une opportunité de l’accueillir chez nous.  

Inscrivez-vous à notre infolettre