Visitez le blogue de La Maison Simons et inspirez-vous des dernières tendances Recherche par image

Blogue

Pleins feux sur nos collaborations exclusives et nos partenariats spéciaux.

Collabos

Chic humoristique : notre rencontre avec Sew Sketchy

28 mar 2017

C'est une fashionista new-yorkaise aussi élégante que pétillante, elle a un faible pour le kale et est fascinée obsédée par le contenu de la garde-robe d'Anna Dello Russo. Avec son caractère aiguisé et sa personnalité haute en couleur, le personnage illustré Sew Sketchy fait craquer tous les fans de mode.

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec cette brillante caricature pour apprendre à la connaître davantage et pour savoir comment elle s'est sentie alors qu'elle posait aux côtés de la top modèle Toni Garrn, lors de notre dernière séance photo designer.

 - Bonjour Sew ! Merci de prendre le temps de nous rencontrer.
D'abord, faisons les présentations ! Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

Merci à vous de me recevoir ! J'adore Simons !
Alors, je suis une fashionista de New York qui a beaucoup de personnalité et je crois qu'il faut blâmer ma mère pour mon amour insatiable du luxe. J'ai ma petite routine personnelle : chaque matin, au réveil, je salue ma boîte à bijoux et ma garde-robe, un peu comme s'ils étaient mes enfants. Certains disent que mon style de vie est un peu trop précieux ou dispendieux, mais je ne vois pas les choses de cette façon.

J'ai vraiment une passion dévorante pour tout ce qui touche la mode. Je suis presque certaine que le premier livre que j'ai lu était une édition de septembre du Vogue. Je savais que j'allais travailler dans cette industrie dès l'âge de 9 ans. Le New York Times m'avait alors interviewée à propos de mon sens du style assumé et de mon amour pour Kate Moss, Cindy Crawford et Posh Spice. Eh oui, c'était les années 90.

 

- Dis-nous,
comment c'était de poser avec Toni Garrn ?

Oh mon Dieu ! D'abord, sachez que ses cheveux sentaient les fraises, donc c'était un point en sa faveur ! Cela a été un véritable honneur pour moi d'être aux côtés d'une si grande beauté. Je crois que l'on pourrait facilement être des super copines mode, on avait une excellente chimie pendant la séance. C'était vraiment agréable de travailler avec elle et j'espère que j'en aurai de nouveau l'occasion !
 


- On ne peut s'empêcher de remarquer tes vêtements
branchés et très colorés.
Comment décrirais-tu ton style ?

J'aime que mes looks attirent l'attention.
Harry Winston m'a dit un jour
que si les gens sont pour te regarder,
il faut faire en sorte que cela en vaille la peine.



- Tes lunettes de soleil nous intriguent. Pourquoi les portes-tu tout le temps ?

Ces lunettes de soleil sont un accessoire essentiel pour moi, principalement parce que toutes les personnalités connues du milieu de la mode en portent continuellement. Prenez Anna Wintour par exemple. J'ai effectué un stage chez Vogue quand j'étais toute petite et Anna portait toujours ses lunettes. Les miennes sont en quelque sorte mon armure, je ne suis pas la même sans elles.


- Qui sont tes icônes de style ?

Mes icônes mode sont Anna Dello Russo aux alentours de 2014 (elle portait alors souvent des tenues extravagantes et des chapeaux), Giovanna Battaglia pendant le week-end de son mariage et Chiara Ferragni pour ses looks au quotidien. Il s'avère que ces trois personnalités sont italiennes, ce qui explique sans doute le fait que mon gourou m'a récemment appris que j'ai été la styliste de Sophia Lauren dans une vie antérieure.


- On sait que c'est une question difficile,
mais as-tu un designer favori ?

Non, je n'en ai pas.
C'est comme choisir un préféré parmi ses enfants,
c'est absolument impossible à faire selon ma mère.
(Ceci étant dit, je sais que je serais sa Kim Kardashian
si elle était Kris Jenner). 


- Quel est le meilleur conseil mode que tu aies reçu ?

Iris Apfel m'a déjà dit : « Plus, c'est mieux, et moins, c'est ennuyeux. »
Ma grand-mère clamait souvent qu'il n'y a rien de tel qu'un diamant trop imposant et ma mère me répète
depuis toujours que l'imprimé léopard s'agence parfaitement avec tout.

 


- On a parcouru ton journal de voyage et on constate que tu es une véritable globe-trotteuse. Quelles sont tes destinations coups de cœur et pourquoi ?

Pour moi, la France est le plus beau des pays.
D’ailleurs, j’aurais dû m’appeler France, littéralement ! On y retrouve une telle variété d’endroits à visiter et de choses à faire. Mon lieu préféré est sans aucun doute Saint-Tropez. C’est la place idéale pour parfaire son bronzage, boire du rosé et être entouré de personnes tellement tendance qu’elles réussissent à porter des bottes de cowboy avec style, même à la plage. J’adore la couleur de l’eau là-bas,
un bleu saphir qui distille une impression de luxe précieux.

Il y a aussi Paris, qui est toujours magnifique, et où la délicieuse odeur des pâtisseries et la tour Eiffel ne prennent pas une ride. Enfin, j’adore Courchevel, ma destination ski favorite où je vais chaque année
pour me détendre et profiter de l’après-ski.


- Peux-tu nous révéler
quelque chose de surprenant à propos de toi ?

Je parle couramment français,
c'est d'ailleurs ma langue maternelle.


- Quelle est ta bête noire ?

Les CROCS. Les CROCS. Et les CROCS.
Je grimace juste à y penser. Je suis convaincue
qu'ils sont une invention du démon de la mode.



- Quelle citation te définit le mieux ?

«Le bonheur n'est pas une destination, c'est un mode de vie »
et «Sois le chic que tu aimerais voir dans le monde.»



- Comment imagines-tu ta vie dans dix ans ?

Je me vois très bien avoir ma propre collection de vêtements
et j'aurai sans doute aussi publié quelques livres.
J'aurai également un chiot et un énorme yacht dans le sud de la France.



- Pour terminer, un conseil avisé
que tu aimerais partager avec nos lecteurs ?

Bien sûr !Je vous dirais simplement de garder en tête
que vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde.
Parce que vous n'êtes pas un sac Chanel.


Tu as bien raison Sew.
On ne peut pas faire le bonheur de tous.
Mais aujourd'hui, tu as assurément fait le nôtre !