Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Pleins feux sur nos collaborations exclusives et nos partenariats spéciaux.

Collabos

LG Chabot : Une histoire familiale de 125 ans

30 nov 2018

À l'imprimerie des Chabot, nous nous sentons comme à la maison. Chaleureusement, le père Guy et les deux frères Benoît et Jean-François nous invitent à la table familiale, probablement un des endroits où les plus grands projets ont vu le jour. Nous nous installons confortablement, entourés d'étagères, où se rassemblent plusieurs de leurs archives. Nous assistons à un échange convivial où la famille, l'imprimerie, l'histoire, les anecdotes sont au cœur de la rencontre. Leurs regards complices, leurs rires à l'unisson, les phrases complétées par l'un et l'autre dégagent une touchante fraternité. Nous écoutons et accueillons tout ce qu'ils ont à nous offrir.

Louis-Germain Chabot ouvre son atelier sur la côte de Montagne, juste à quelques portes des bureaux de la Gazette de Québec en 1893.  L'expertise de l'époque : la reliure. Au fil des années, l'imprimerie fait son entrée. 

C’est à partir de ce moment précis, au cours des années 1970, que les premières collaborations entre LG Chabot et La Maison Simons ont commencé. Claude A. Simard, devenu le directeur de la publicité chez Simons, misait grandement sur la publicité papier. De plus, ils ont longtemps imprimé nos chèques-cadeaux papier. 

En 1995, ils déménagent sur la rue Franck-Carrel, puis en septembre 2015, ils s'installent dans le parc industriel Frontenac, sur la rue Maurice-Bois, car l'espace manque pour subvenir à tous leurs besoins. Encore aujourd'hui, ils impriment nos cartes professionnelles en utilisant un processus de gaufrage bien unique et chic à l'image de la famille Simons

Une odeur d’encre règne dans l’atelier. Les cahiers, papiers, cartables s’empilent les uns à côté des autres. Nous marchons là où tous les projets, à petite et grande échelle, sont produits. 

Une petite équipe travaille avec minutie. Tout est dans les détails. Nous sommes entourés de tous les machines et outils qui sont présents pour y pratiquer l’estampage, la sérigraphie, la reliure, le gaufrage, l’impression numérique et plus encore. C’est connu, la famille Chabot a plus d’une corde à son arc. Son expertise est grande et celle-ci lui permet grandement de se démarquer de la compétition. Cette maîtrise de plusieurs métiers d’art lui permet de faire tous les projets (ou presque). 

Au fil des 125 dernières années, l'imprimerie LG Chabot a eu plus d'un projet à chapeauter. Quelques-uns d'entre eux les ont particulièrement marqués, dont leur collaboration d'embossage et de dorure pour la couverture d'Harry Potter et la Coupe de Feu, version francophone canadienne, dont le tirage frôlait les 150 000 exemplaires. 

D'autres pièces impressionnantes comme l'Acte du Sommet des Amériques de 2001 et ses 34 copies font partie des grands projets.  Il s'agit d'une sérigraphie sur un papier Saint-Gilles qui a été fabriqué à la main avec une feuille d'érable rouge dans le bas. Un projet unique qui est bien ancré dans l'histoire du Québec et du Canada!

Depuis toujours, les valeurs sont les mêmes chez les Chabot et elles sont garantes de leur succès encore aujourd'hui, selon eux : la communication, le respect et l'excellence.
Une bonne communication est la définition d'une bonne réussite. Il suffit de bien communiquer avec ses clients et ses employés pour que tous les projets soient à la hauteur.

Le respect est primordial, et ce, sous toutes ses formes. Il faut respecter son propre métier, ses clients, ses fournisseurs sans jamais oublier de respecter le fondateur de l'entreprise et toute la famille qui ont travaillé pendant des années pour garder cette entreprise au sommet de son art.
Finalement, l'excellence. Pour eux, il est important de toujours offrir ce qu'il y a mieux, de garder des standards élevés pour que les clients soient continuellement satisfaits. Sans oublier qu'une excellente gestion peut être synonyme de succès infini.

Pour les Chabot, le papier n'est pas mort et l'entrée à vitesse grand V de l'ère numérique n'est pas un point négatif, mais plutôt un complément important. Pour eux, c'est une plate-forme de communication qui leur permet d'être encore plus visibles sur le marché. De plus, ils voient bien l'intérêt de la nouvelle génération pour les métiers d'art. Ils croisent tous leurs doigts de pouvoir en profiter dans un avenir rapproché. La relève se fait rare, c'est le plus grand défi aujourd'hui.

En gardant toujours à cœur sa valeur d'entreprise, sa volonté de se démarquer du marché et sa complicité familiale, LG Chabot reliera et imprimera encore longtemps.

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre