Visitez le blogue de La Maison Simons et inspirez-vous des dernières tendances Recherche par image

Blogue

Pleins feux sur nos collaborations exclusives et nos partenariats spéciaux.

Collabos

Karine Vanasse x Elisa C-Rossow : d'esthétique et d'intemporalité

25 sep 2017

Elles se sont rencontrées il y a un peu plus de 2 ans. Et le coup de foudre a été mutuel et immédiat. Même vision de la mode et de l’esthétique. Même envie de mettre en valeur le travail derrière le vêtement. Pas étonnant que l’actrice Karine Vanasse et la designer Elisa C-Rossow aient eu envie de créer ensemble une collection unique et exclusive à Simons.

Le projet a véritablement débuté en mai 2016.
Après plusieurs discussions, les deux complices ont décidé des pièces qui feraient partie de la capsule. 

LES PIÈCES DE LA COLLECTION

Neuf pièces (3 robes, 2 vestes, 1 manteau et 3 tee-shirts) font partie de cette collaboration. Chacune est numérotée et disponible en très petites quantités dans nos magasins de Ste-Foy, de Montréal Centre-Ville, d’Anjou, de Laval, de Mississauga, du West Edmonton Mall et en ligne. 

« Pour moi, Simons est une institution dans la mode canadienne. Je voulais que cette collection y soit vendue en exclusivité », explique la designer.

Chaque pièce porte un nom bien particulier.

LA ROBE TILDA,
en l'honneur de l'actrice britannique Tilda Swinton que Vanessa et Karine admirent.
LE MANTEAU LE MARCHAL,
pour le nom du personnage de Karine dans la série dramatique américaine Revenge.
LA VESTE FOSTER,
qui fait référence à la rencontre prévue entre Jodie Foster et Karine quand cette dernière était âgée de 19 ans. Cette rencontre ne s'est jamais produite, mais c'est le genre de veste que Karine aurait aimé y porter.
LA VESTE NOMAD,
en l'honneur de l'hôtel favori de Karine à New York.

L'histoire derrière la création des tee-shirts
mérite qu'on s'y arrête.

Il y a d’abord « Collectionner le beau », qui présente trois gants. La sérigraphie est de l’artiste montréalais Yannick De Serre.

L'idée derrière le nom du tee-shirt, c'est de vouloir transmettre
cette passion de porter de beaux vêtements, des œuvres d'art.

« L'élégance commence ici » et « Qu'est-ce que tu portes? »
sont tout simples. Un tee-shirt blanc immaculé avec cette phrase unique. La particularité de ces deux pièces? Les phrases ont été tapées à l'aide de la vieille machine à écrire de la grand-mère d'Elisa.

« C'est un clin d'œil à mes origines, tout comme mes tatouages d'ailleurs qui ont été faits à partir de ce même objet. »

LE PROCESSUS DE CRÉATION

Fidèle à son esthétique monochrome minimaliste, Elisa C-Rossow présente ici des pièces intemporelles, des classiques de la garde-robe féminine, dans des matières luxueuses soigneusement sélectionnées. Cachemire italien, laine mérinos australienne, popeline de coton et soie et jersey construit au tombé impeccable ont gagné le cœur d'Elisa.

D'où l'importance des matières, de leurs textures et de la confection.

Karine s'est sentie privilégiée de prendre part activement à tout le processus de création et de participer aux réflexions et aux décisions prises qui ont menées au produit final. Habituée aux plateaux de tournage, l'actrice voit un parallèle certain entre les deux univers. « Au départ, il n'y avait rien et maintenant il y a quelque chose et je sais de quoi ce quelque chose est vraiment fait. » Cette proximité qu'elle a pu avoir avec la créatrice lui est précieuse.

Toutes les deux partagent cette vision d’une consommation responsable de la mode. « Avec les années, j’ai développé une sensibilité à ce sujet. Je préfère avoir moins de vêtements, mais les garder longtemps. J’investis dans de belles pièces, bien coupées, bien pensées qui me donnent une allure et une confiance, qui me portent instantanément. Il n’y a rien qui remplace la sensation d’un manteau long ou d’une veste qui bouge avec le vent quand je marche! », illustre l’actrice.

DES VÊTEMENTS INTEMPORELS QUI TRAVERSENT LES ANNÉES

La collection Karine Vanasse x Elisa C-Rossow est déclinée en gris et en blanc.

« On ne voulait pas faire du noir étant donné que c'est la base de ma collection régulière. Et comme Karine aime beaucoup porter du gris, ça allait de soi d'opter pour cette nuance », explique Elisa.
Ce choix est aussi en accord avec les valeurs d'entreprise de la designer.

Dans son souci de créer des vêtements intemporels et monochromes qui ne répondent pas aux tendances du moment, Elisa jette son dévolu exclusivement sur les différentes teintes de gris, du blanc jusqu'au noir. Exit les motifs et autres « vraies » couleurs. « Ce serait me mentir à moi-même de faire autrement. »

Mais pourquoi ce désir de créer de l'intemporel?

C'est pendant ses études de mode en haute couture à Paris il y a une douzaine d'années qu'est née cette préoccupation. « En étudiant l'histoire des costumes, je me suis rendue compte qu'on n'avait plus de respect pour les vêtements. On n'avait plus aucune notion du métier derrière le vêtement qu'on achète, qu'on consomme et qu'on jette comme n'importe quel produit de la vie courante.
À l'époque, à la fin des années 1800, les femmes pouvaient avoir trois robes dans leur vie. Et ça, c'est quand elles étaient riches!
Elles en prenaient soin et la considéraient comme un objet important qui les mettaient en valeur. »

C'est pourquoi Elisa C-Rossow crée des pièces que les femmes peuvent porter pendant de nombreuses années