Blogue

Rencontrez les artisans, découvrez leur savoir-faire, partagez leur passion.

Pleins feux sur nos collaborations exclusives et nos partenariats spéciaux.

Collabos

Hayley Elsaesser X Twik

11 oct 2019

La mode aux racines canadiennes nous tient à cœur. C’est pourquoi, encore cette saison, nous mettons en lumière une designer bien de chez nous, Hayley Elsaesser. Charmés par son énergie colorée et authentique, nous plongeons complètement dans son univers. Elle nous y transporte avec sa nouvelle collection dessinée exclusivement pour Twik. Son inspiration : sa jeunesse d’un bout à l’autre du Canada dans les années 90. Curieux d’en connaître davantage sur elle, nous lui avons posé quelques questions qui nous titillaient et elle a gentiment accepté d’y répondre.

Quelles ont été tes inspirations pour la collection?
Même si j'ai créé ma marque en Australie, je suis fière d'être une designer canadienne. J'adore avoir un magasin sur la très achalandée Queen Street West à Toronto. La mode canadienne peut paraître très traditionnelle pour plusieurs. Si vous demandez à quelqu'un de vous la décrire, souvent il trace le portrait  d'un bûcheron. Nous avons pourtant tellement plus à offrir! J'aime tellement le côté énergique de Twik. Je voulais représenter l'idée du style canadien traditionnel et le renverser en l'amalgamant avec le côté edgy de Twik, mes palettes de couleurs et mes imprimés aux thèmes canadiens.

Pour toi, quelle est la signification ou l’histoire de tes imprimés?
D’abord, les imprimés de ma collection sont inspirés des montagnes, des vagues et des chapeaux de cowboy du Canada. Pour vraiment les mettre en valeur, je les ai colorés de teintes bonbon amusantes. Quand je pense à un endroit qui représente vraiment bien le paysage de notre pays, j’imagine la Colombie-Britannique. Je suis née à Vancouver et j’adore les beautés naturelles de l’océan et de la montagne juxtaposées à la ville. Je crois que tout ça est à l’image du Canada et c’est ce qui a dessiné mon idée pour la collection. Bien sûr, j’ai ajouté une petite twist à la Hayley Elsaesser sur les imprimés avec notamment des couleurs bien sucrées.
Ensuite, mon imprimé préféré de la collection est la balle de billard cowboy. C’est un remake d’un imprimé que j’ai créé il y a quelques années. Il est vraiment funky et amusant. J’aime comment il représente bien les Prairies et les provinces de l’Ouest, mais de façon moderne.
De plus, je voulais avoir ma version d’un imprimé dit classique. Dans ce cas-ci, c’est l’imprimé léopard. Nous avons aussi utilisé la fibre polaire pour faire un clin d’œil à la culture d’ici.
Enfin, certaines pièces ont un look « combinaison de plongée » avec des vagues sur les manches pour rappeler que nous sommes entourés de magnifiques régions côtières. 

Dans la vie de tous les jours, qu’est-ce qui t’inspire? Quel est ton processus de création?

Souvent, ce qui m’inspire, c’est mon processus de filtration : comment j’interprète ce que je vois autour de moi. À Toronto, je suis constamment entourée de couleurs et de vie. Et j’adore m’en imprégner! Si je vois un enfant en train de vivre un moment unique, ça peut déclencher un souvenir d’enfance. Après, j’ai le goût de prendre ce souvenir et de le transposer sur un imprimé. En fait, je dirais que c’est un mélange de mes expériences et de mes trucs préférés de la culture pop, le tout accompagné d’un message que j’aimerais transmettre. Je suis plus créative lorsque je suis plus heureuse et plus ouverte, donc le processus est plus facile à certains moments que d’autres.

Crédit photo : @hayleyelsaesser

Peux-tu nous faire un court résumé de ton parcours de designer?
J'ai créé ma marque en 2013 en Australie après avoir obtenu mon diplôme universitaire en beaux-arts et en mode. Pendant mon parcours, j'ai gagné un concours pour avoir été une des meilleures étudiantes en mode, alors j'ai eu la chance de participer au l'Oreal Melbourne Fashion Festival. Peu de temps après, j'ai participé à la Fashion Week de Sydney avant de déménager à Toronto à la fin de l'année 2014. Depuis, j'ai participé à la New York Fashion Week et à la Toronto Fashion Week à quelques occasions. Ensuite, j'ai eu le plaisir d'ouvrir ma boutique à Toronto. Ç'a été une expérience incroyable. Puis, j'ai travaillé avec des personnes que je n'aurais jamais imaginées comme Miley Cyrus et Nike. Donc, j'ai été extrêmement chanceuse!

Quels sont tes projets futurs à court, moyen et long terme?
J’aimerais beaucoup avoir une boutique pop-up à l’extérieur de Toronto. Nous avons des fans incroyables et je pense qu’il serait vraiment important de les voir apprécier nos vêtements de qualité en personne. En plus, nous avons à cœur d’offrir une expérience unique à nos clients. Je dirais que c’est ce qui nous préoccupe à court et à long terme, et ce, en commençant par le Canada, puis ailleurs ensuite.

Quelle est ta vision du design canadien?
Le premier mot qui me vient est «sous-estimé». Je crois que nous n'obtenons pas tout le crédit que nous méritons, pas seulement à l'échelle mondiale, mais ici aussi, au Canada. C'est la raison pour laquelle j'ai beaucoup d'admiration pour La Maison Simons puisqu'elle soutient les marques et les designers canadiens comme moi.

Si tu avais un seul conseil à donner aux jeunes filles d'aujourd'hui, lequel serait-il?
Sois toi-même et sois fière de l'être. Beaucoup de jeunes filles essaient d'entrer dans un moule qu'elles ne peuvent tout simplement pas être. Alors, pourquoi ne pas embrasser qui tu es et en tirer le meilleur parti?

Quels sont les artistes qui t'ont le plus inspiré?
Je dirais que le réalisateur John Waters m'a certainement inspiré. Au début de ma carrière, je me suis rendu compte que ses films étaient attrayants sur le plan visuel, mais qu'ils avaient aussi un côté maniéré et parfois terrifiant. J'adorais comment le tout s'amalgamait. Cette personne n'a certainement pas peur d'être elle-même!

Quelle vedette aimerais-tu habiller?
Je pourrais mourir heureuse si j'habillais Rihanna. Elle est une vraie icône de style.

Qui est ton plus grand modèle féminin?
Ma mère. Monoparentale pendant de nombreuses années lorsque mon frère et moi étions jeunes, elle a travaillé durement pour être un modèle féminin exceptionnel et fort. Elle a tout fait pour sa famille.

Décris-nous la collection en trois mots
Chaos canadien coloré

Quelle chanson te décrit le mieux? Et pourquoi?
Spice Up Your Life des Spice Girls, parce que je crois que tout le monde a besoin d'un peu de piquant dans sa vie.

Quel serait le titre du film de ta vie?
Désordonnée, mais colorée!

Tes vêtements sont vraiment audacieux.
Quels seraient tes conseils pour les porter et les assumer à 100 %?

Essaie-les! C'est vrai que ça peut sembler intimidant, mais en fait ce n'est pas un si grand problème parce que lorsque tu portes une tenue très audacieuse, tu te sens plus puissante. C'est bien aussi de commencer petit peu par petit peu. Il suffit d'agencer une de mes pièces avec une pièce plus neutre. Par exemple, le pantalon imprimé léopard aurait fière allure avec un pull épais, une veste moto et des bottes noires. Nous recevons toujours en magasin des clientes qui disent : « Au début, j'étais intimidée, mais après avoir porté un de tes vêtements, je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir confiante. »

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre