Fabrique 1840

La maroquinerie, porteuse d’histoire

Un savoir-faire perpétué, une intemporalité renouvelée

L’industrie du cuir au Québec, un métier d’art effervescent empreint d’une noble tradition, connaît un essor inspirant. Tandis que l’engouement du fait main se conjugue à celui de l’achat local, l’expertise de nos artisans maroquiniers apporte une authenticité haut de gamme à travers laquelle les techniques ancestrales rencontrent le design contemporain. De l’utilitaire au luxe novateur, leurs créations intelligemment conçues promettent une pérennité à saveur écologique.

« La plus grande industrie du cuir au Québec était celle de la chaussure, mais avec la production de masse en Asie dans les années 80, les artisans, les manufactures et le savoir-faire ont disparu », explique Claire Kusy, directrice générale du Centre des métiers du cuir de Montréal (CMCM)*. C’est en 1989 que ce centre de formation unique au Canada a vu le jour, rassemblant des artisans autodidactes passionnés, déterminés à transmettre leurs connaissances et ainsi à perpétuer cet art d’origine européenne. Depuis, des maroquiniers de tous âges renouent avec ces techniques d’autrefois, peaufinant leur finesse d’exécution, concrétisant leur vision de la création, pour amener leur savoir-faire artisanal au niveau international.

HOTELMOTEL

Montréal, Québec

Niki Jessup et Corinne Bourget souhaitent donner un souffle nouveau à l’art de la maroquinerie en proposant une image repensée de l’industrie de la mode : prioriser une production locale et une fabrication artisanale. Les deux passionnées se sont rencontrées lors de formations des maîtres en chaussures au Centre des métiers du cuir de Montréal. Partageant les mêmes intérêts, elles ont mis en commun leurs expériences respectives et leur bagage de connaissances, s’engageant à préserver le savoir-faire de la chaussure à Montréal.

Véritables œuvres d’art, les sneakers et les accessoires unisexes haut de gamme minutieusement confectionnés de leurs mains prennent forme dans un design minimaliste raffiné. Ainsi la tradition rencontre l’innovation dans une démarche éthique et humaine. Les cuirs et les composantes sont sélectionnés avec le plus grand soin, principalement en provenance de la France et de l’Italie, pour créer des pièces confortables, durables et remarquables.

Sfalci

Montréal, Québec

Lorsqu’elle crée, Rina Sfalcin garde toujours en tête le conseil précieux de sa Nonna : cuisiner simplement, en utilisant que les meilleurs ingrédients et en ajoutant une touche d’amour. L’artisane maroquinière fabrique ses ceintures avec ce qu’elle considère comme les meilleurs cuirs du monde, en mettant toute sa passion dans chaque petit détail. Son amour pour le cuir est né il y a 14 ans, lors de la visite d’une usine centenaire de ceintures en cuir à Montréal. Un doyen lui a transmis sa vision poétique de la beauté des cuirs tannés par des experts. Depuis ce jour, Rina affectionne leurs caractéristiques naturelles, les laissant dicter la conception et la réalisation minutieuses de ses créations.

Inspirée par le fait que les hommes reçoivent souvent de leur père un article de maroquinerie qu’ils chérissent pendant de nombreuses années, elle s’est donné pour mission de créer des ceintures porteuses d’histoire pour femme et pour homme, qui deviendront un héritage précieux. La grande qualité d’une ceinture Sfalci la fera durer pendant des décennies, imprégnée du vécu de celui ou de celle qui la porte.

Veinage

Montréal, Québec

Maroquinière au parcours atypique, Violaine Tétreault allie esthétique ludique et design réfléchi. D’abord horticultrice pendant plus de 10 ans, elle s’est ensuite intéressée à l’ébénisterie dans le but de créer du mobilier de jardin sur mesure. C’est en travaillant en atelier que lui est venue l’idée de transformer les retailles de bois en poignées pour sacs. Attirée par le cuir tant pour sa durabilité que pour sa polyvalence, elle ajoute une formation en maroquinerie à son expertise pour marier ses matériaux de prédilection.

Dans une approche écologique, elle se tourne vers la récupération de chutes de bois et de cuir de l’industrie du meuble, transformant ce qui pour certains est irrécupérable en accessoires esthétiques de grande qualité. Pour cette passionnée de création, l’étape du prototype est la plus satisfaisante, lorsque son croquis prend vie, se concrétise. Avec le sur mesure, elle revisite les formes classiques, repense les lignes et les volumes, et transpose ses idées en réalité.

Chaussures, sacs, ceintures et accessoires de tous les jours, nos artisans maroquiniers canadiens font naître des créations de cuir qui promettent d’embellir votre quotidien et de vous suivre toute une vie. Faites vous aussi partie de leur histoire!

* Citation tirée de La Presse, 16 septembre 2017

Inscrivez-vous à l'infolettre de SimonsInscrivez-vous à notre infolettre